Leader Médias

Développement international : quels supports, financements et stratégies pour une première expérience export réussie ?

Le 6 mars dernier se tenait une réunion de la Commission International de Leader Occitanie sur le thème : "Développement international : stratégies, supports, financements pour une première expérience export réussie".

Mettre en avant les aides, donner un panorama des leviers

La soirée avait lieu dans les locaux de Montpellier Business School, partenaire de Leader Occitanie. Jean-Pierre Boffy, Vice-Président de Leader Occitanie en charge de l’international, lançait la soirée en rappelant son objectif : mettre en avant les aides financières et logistiques et donner un panorama des différents leviers stratégiques, financiers et structurels pour les entreprises souhaitant se développer à l’international.

Paul Martin, professeur à Montpellier Business School,  présentait ensuite une définition de sa stratégie d’exportation par une contextualisation :  « Pourquoi ? Où ? Comment ? ».

Ainsi, rappelait-il, avant d’exporter il est primordial d’être mature sur son marché intérieur ; à l’inverse il est inconscient de commencer à  exporter pour « fuir » son marché intérieur.

Pour réussir à l’étranger, il est nécessaire d’adapter son modèle économique à l’opportunité offerte sur le marché extérieur et surtout à la culture locale.

Cette adaptation au marché extérieur est facilitée par le recrutement ou l’échange avec des personnes issues du territoire visé. Cela permet de comprendre les différences culturelles afin de se rendre plus adaptable et plus agile.

Les aides régionales

La Région Occitanie rappelait ensuite, par l’intermédiaire d’Isabelle Aubert et de Sandrine Gérard, le rôle et le soutien qu’elle apporte aux entreprises régionales par ses aides financières (subventions) directes (Pass et Contrat export Occitanie – Contrat Grand Export Occitanie), toutes cumulables avec les aides financières de BPI France.

A ces aides s’ajoutent des aides logistiques, notamment au travers des Maisons de la Région (location de bureau, de showroom, appui technique, etc.) réparties sur cinq territoires : Casablanca, New-York, Shanghai, Londres et Bruxelles.

Les organismes

La soirée se poursuivait par la présentation des organismes capables d’apporter une aide à l’implantation à l’étranger :

  • Le Club des Exportateurs de France, qui sensibilise et renforce la culture export des entreprises française via le renforcement des compétences des dirigeants (programme Stratexio) et l’échange d’expérience entre les membres.
  • Racines Sud, qui fédère les expatriés originaires de la région Occitanie etles accompagne dans leur implantation et leur adaptation à la culture locale en organisant notamment des rencontres entre expatriées.
  • Business France, qui gère notamment le VIE (Volontariat International en Entreprise) qui permet à une entreprise d’avoir recours à un jeune âgé de 18 à 28 ans pour exercer une mission qualifiante à l’étranger. Ce statut spécifique est exonéré de toutes charges sociales.
  • La CCI Occitanie, qui accompagne les entrepreneurs dans ses premiers pas de sa démarche d’internationalisation : de la définition de la stratégie jusqu’à la phase de prospection.
  • Montpellier Business School, qui propose un programme gratuit pour les entreprises : « Stratme’Up » où un groupe d’étudiants répond à une problématique de l’entreprise. L’école propose aussi le programme FEDEI, qui vient avant le VIE, qui est destiné aux étudiants qui souhaitent travailler à l’étranger sur des thématiques exports pendant leur année de césure. Elle accueille également de nombreux étudiants étrangers qui peuvent aider les entreprises à comprendre la culture et les attentes de nombreux pays étrangers.